Busajo Campus est un centre d’accueil et de réhabilitation pour les enfants vivant dans la

rue, dans la région de Soddo en Ethiopie construit par Busajo onlus, ONG italienne, avec le

soutien du gouvernement éthiopien et la coopération italienne.

Donner une chance à ces garçons et filles, socialement marginalisés qui ont fui la campagne

pour échapper à la misère, et à la crise humanitaire décrétée en 2021 par le UNHCR et liée à

la guerre civile. Leur fournir une éducation de base et surtout les aider à développer un sens

critique afin qu’ils puissent se protéger et éviter un destin sinon inéluctable, la navette entre

la rue, le crime et la prison pour les garçons et la prostitution ou les mariages forcés et

violences sexuelles ou encore l’esclavage domestique pour les filles.

Les activités de formation se poursuivront avec d’autres groupes même après la fin du

financement. La durabilité est garantie par la diversification des sources de financement et

par les activités génératrices internes que ce projet permet d’augmenter.

Les fonds alloués par la Fondation Pierre-Henri Ducret sont destinés à la partie éducative du

projet, la scolarité et l’éducation à un lifestyle sain (alimentation, exercice physique,

prévention des addictions, respect de l’environnement)

Bénéficiaires : 100 enfants et adolescents qui sont hébergés sur le campus pendant 12 mois

et plus de 650 enfants semi résidents et les enfants des employés du camp, qui vont pouvoir

fréquenter les écoles de Soddo: écoles publiques, Liqa , Kindergarten, Morning Star, Abba

Pascal, et les écoles du soir. Ils vont recevoir des fournitures scolaires ainsi que 100 birrs

pour de l’argent de poche. 123 enfants recevront aussi un uniforme.