Responsables du projet : Violeta Ferrer et Patricia Marin (A la Vista)

Référent Fondation Ducret : Nathalie Boulbin

Contexte :

La violence domestique existe, elle doit être rendue visible par tous les moyens, de façon permanente et de manière publique. Vu le nombre malheureusement croissant des violences domestiques dans notre pays et ses conséquences maintenant scientifiquement prouvées sur le développement des enfants, que ce soit au niveau de leur santé, (augmentation des taux d’anxiété, de dépression, de symptômes traumatiques ) de leur relation avec les autres et de leurs comportements futurs (comportements agressifs et anti sociaux, comportements d’inhibition et de peur) ou de leur capacité scolaire amoindrie, il est indispensable de s’engager dans cette lutte même s’il est très difficile de pénétrer la sphère de la famille.

Projet :

Afin de contribuer à la lutte et à la prévention de la violence domestique et de ses effets sur les enfants, la Fondation Ducret soutient la production, la diffusion et la promotion élargie du film reportage et outil de sensibilisation et d’information sociale : Violences domestiques. Conséquences sur les enfants.

Le reportage Invisible éléphant sera diffusé en deux versions : en français et doublé en allemand, de manière permanente sur le site www.associationalavista.ch, sur la chaîne YouTube Carrefourstv, sur les sites internet des institutions partenaires du projet et sur les sites de toutes les institutions publiques et privées travaillant sur cette problématique et qui souhaitent le diffuser. Il sera aussi diffusé sur les chaînes de télévision régionales de la Suisse romande : Léman Bleu, La Télé et Canal 9 et sur les chaînes de télévision suisses-allemandes qui le souhaitent.

Public cible et bénéficiaires indirects :

L’ensemble de la population de  Suisse romande et de  Suisse alémanique, les internautes francophones et germanophones, toute personne – femmes, hommes, enfants  – confrontée à la violence domestique, toute personne en quête d’information sur cette thématique, institutions, associations et fondations agissant dans la prévention de la violence domestique en  Suisse romande et  Suisse alémanique, institutions académiques, médias et journalistes de Suisse romande et de Suisse alémanique. De nombreuses institutions publiques et associations faitières utilisent les Reportages et les Actualités de l’Association A la Vista comme outils pédagogiques et d’information sociale.

 

Responsable du projet : Lucien Bourquin (Idéesport)

Référent Fondation Ducret : Nathalie Boulbin

Contexte :

Depuis 1999, La Fondation Idéesport met à disposition des jeunes, dans toute la Suisse, des espaces pour le mouvement et les rencontres, la prévention des addictions, la promotion de la santé et l’intégration sociale des jeunes, en particulier ceux issus de milieux socio-économiques défavorisés.

Projet :

La Fondation Pierre-Henri Ducret a décidé de soutenir trois de leurs programmes

  • Open Sunday, Bussigny, enfants de 6 à 12 ans: Une offre ludique de promotion de la santé, qui propose diverses activités sportives et ludiques. Ces évènements offrent une grande liberté́ au niveau de l’organisation familiale puisqu’ils sont gratuits, qu’il n’est pas nécessaire de s’inscrire à l’avance et que les participants peuvent venir et partir quand ils le souhaitent. Le mouvement est au cœur des animations organisées. Plusieurs activités sont installées dans la salle par l’équipe encadrante, composée d’adultes et de jeunes coaches habitant la région. Les enfants peuvent choisir à laquelle prendre part, puis changer au gré de leurs envies. Un goûter sain est offert aux participants.

 

  •       

 

  • Midnight Sports, Bussigny, jeunes de 13 à 17 ans: La pandémie de la Covid-19 a entrainé une forte réduction des contacts sociaux et des activités de loisirs. Les conséquences observées sont, notamment, l’augmentation de l’isolement social, de la violence, des situations conflictuelles dans les familles, ainsi que de la consommation de substances addictives. Les groupes de population vulnérables sont particulièrement touchés. La promotion de l’égalité́ des chances, la préservation de la santé mentale et la promotion de l’activité physique qui sont au cœur de ce programme n’en sont que plus importantes. En s’adressant aux jeunes de tous les milieux sociaux, indépendamment de leur sexe, statut social, origine ethnique ou compétences sportives, ce programme gratuit est réfléchi afin de contribuer activement à l’intégration des jeunes, notamment celles et ceux ayant un parcours migratoire. Il agit également contre les modes de comportement problématiques souvent liés aux sorties du week-end et participe concrètement à la prévention des dépendances, en utilisant le sport pour atteindre les objectifs fixés.

 

  •      

 

  • Programme Coaches, jeunes de 13 à 25 ans, bénéficiaires et responsables des projets: Que ce soit dans le cadre des projets, OpenSunday, MidnightSports ou les autres projets de Idéesport, Minimove et EverFresh, les évènements sont co-organisés, mis en œuvre et encadrés par des adolescents et jeunes adultes, les coachs. Ce programme Coachs permet aux jeunes de prendre des responsabilités et de s’impliquer dans la vie de leur commune. L’aide apportée par les chefs de projet ainsi que les formations initiales et continues assurées par IdéeSport leur offrent le soutien et l’impulsion dont ils ont besoin pour assumer leurs tâches variées et exigeantes. Il a été démontré que ce programme exerce une influence positive sur les coachs en leur permettant d’acquérir des compétences sociales, professionnelles et personnelles, telles que la capacité́ de prise de décision ou la gestion de conflits, de renforcer leurs ressources et d’élargir leur réseau. Il représente ainsi un domaine d’apprentissage extrascolaire important où ces jeunes peuvent augmenter leurs chances futures sur le marché́ de l’apprentissage et du travail.
  •      

Bénéficiaires : Des enfants et jeunes de tous horizons, entre 6 et 25 ans.

https://www.ideesport.ch

 

Contexte :

L’EPER, l’Entraide protestante suisse, s’engage, en Suisse, dans de nombreux projets d’intégration sociale et de défense des droits des personnes socialement défavorisées.

L’Espace Parents est l’un des 11 projets mené par le Siège romand de l’EPER. C’est un dispositif d’intégration sociale et de soutien à la parentalité qui existe depuis 2009 à Neuchâtel. Il accueille gratuitement et sans rendez-vous des parents de tous horizons dans un lieu convivial.

Offre à bas seuil, de proximité, particulièrement adaptée aux familles isolées et fragilisées notamment issues de la migration, l’Espace Parents accompagne les familles pour un renforcement des compétences parentales, numériques et langagières de base.

L’Espace Parents propose un complément aux prestations déjà existantes dans le canton et, depuis 2021, a développé ses activités à La Chaux-de-Fonds afin d’offrir un soutien aux familles du haut du Canton, prenant ainsi une dimension cantonale.

Depuis 2012, l’Espace Parents est soutenu et mandaté par la Ville de Neuchâtel (service de la cohésion sociale pour son travail de soutien à la parentalité.) Le canton de Neuchâtel, par le biais de son Service de la cohésion multiculturelle soutient le projet Espace Parents dans le cadre des programmes cantonaux d’intégration, sur les axes « petite enfance » et « langues et compétences de base ».

Depuis 2021, le Service de la protection de l’adulte et de la jeunesse du canton de Neuchâtel a inscrit l’Espace Parents parmi les partenaires de son concept cantonal de soutien à la parentalité.

Depuis 2022, la Ville de la Chaux-de-Fonds soutient également les activités pour les familles du haut du Canton.

Projet :

Pour l’année 2022, la Fondation Pierre-Henri Ducret soutient ce projet et plus particulièrement les ateliers parents-enfants préscolaires.

Ces ateliers parents-enfants proposent un accueil hebdomadaire à la fois libre et sans inscription. Des animations conçues tout spécialement pour les jeunes enfants, sont proposées autour d’un fil rouge. Parents et enfants y découvrent jeux de société, de construction ou de motricité, histoires lues à haute voix, comptines et chansons, activités créatives. Enfants francophones comme non-francophones développent ainsi leur langage, apprennent à se concentrer et à collaborer, découvrent colle, ciseaux et pinceaux et passent un moment riche avec leur(s) parent(s). Les pères et les mères passent également un moment de qualité avec leur(s) jeune(s) enfant(s). Ils rencontrent d’autres familles, découvrent quantité d’activités possibles et stimulantes pour les tout jeunes et se familiarisent avec les compétences attendues lors de l’entrée à l’école.

Depuis 2018, en collaboration avec l’association PIP (prévention de l’illettrisme dès le préscolaire) des ateliers sont organisés pour les enfants afin de leur faire découvrir les livres et l’écrit en compagnie de leurs parents.

Bénéficiaires:

Les familles isolées et fragilisées notamment issues de la migration.

https://www.eper.ch/projets/en-suisse

 

Référent Fondation Ducret : Marina Froidevaux

ProjetDans son programme culturel, la Fondation Ducret a souhaité mettre à l’honneur en 2022 Chaplin’s World afin de faire découvrir aux enfants ce joyau de la Riviera en proposant des billets gratuits pour les jeunes.

Contexte : Charlot est une figure intemporelle et un magnifique exemple de résilience. Le personnage inclut tous les immigrés, les défavorisés du monde. Son langage corporel est accessible à tout âge. Son message, porteur d’espoir et teinté d’humour, ouvre les cœurs. Charlie Chaplin s’est battu pour les plus démunis et dénonce dans son œuvre les injustices et les inégalités.

Bénéficiaires : Grâce à une convention de partenariat avec Charlie Chaplin Museum Foundation, la Fondation Pierre-Henri Ducret a permis à 120 enfants accompagnés de 30 adultes de se rendre gratuitement au Musée Chaplin pendant la durée de l’exposition temporaire The Kid, entre le 18 mars et le 25 septembre 2022.

 

 

Responsables du projet :  Emine Durmaz et Anne-Sophie Bovet

Référent Fondation Ducret : Marina Froidevaux

Projet : La Bibliothèque interculturelle Globlivres – Association Livres Sans Frontière a inauguré le vélo-à-livre, une bibliothèque ambulante avec différentes sorties dans la région Lausannoise entre mars et octobre 2022. L’objectif principal de ce projet est de rendre la lecture accessible et conviviale et de mettre à disposition des livres dans la langue première des familles habitant la région.

But de l’Institution :

  • offrir des livres dans la langue première des familles habitant la région.
  • préparer les enfants à un avenir meilleur par l’acceptation de l’autre et la compréhension mutuelle.
  • proposer un espace convivial où chaque immigré peut retrouver, dans les témoignages de sa culture, les repères qui confortent son identité et jalonnent son chemin vers l’intégration.
  • construire une passerelle entre pays d’origine et pays d’accueil.
  • faire découvrir la richesse et la variété du monde en éveillant l’intérêt des enfants à d’autres cultures.

Bénéficiaires : Enfants migrants de la région lausannoise et leur famille

https://www.globlivres.ch/